Les types de peau …

Peau normale :

Très peu de gens ont une peau normale dite « équilibrée ».
La peau est lisse, fine, le teint est uniforme et il est souvent rare d’avoir des imperfections.
C’est une belle peau bien hydratée.

Peau grasse :

L’excès de sébum est souvent du à des dérèglements internes (hormonaux, nerveux, alimentaires …) cela peut aussi être du par des produits trop agressifs.

Comment reconnaître une peau grasse :

– Une peau épaisse
– Des brillance importantes (surtout sur le centre du visage zone T)
– Les ostia* folliculaires sont dilatés et encombrés de comédons
– Le teint est brouillé et terne (présence de lésions ou cicatrices d’acné)
– Les rides sont profondes (pas nombreuses cependant)

Peau sèche ou alipidique* :

La peau sèche est fine et se reconnaît à son grain de peau très serré ainsi qu’à l’absence de comédons.

Elle a souvent des problèmes d’élimination des cellules mortes, ce qui la rend rêche.

« attention ne pas confondre une peau sèche qui manque de sébum avec une peau déshydratée qui manque d’eau. »

Peau mixte :

Des produits spécifiques doivent être appliqués sur ce type de peau.

Elle se caractérise par la présence de deux zones de natures différentes :

– La partie centrale (zone T) à tendance grasse (front, nez, menton)

– Les parties latérales présentant une peau normale à sèche.

Peau déshydratée :

La perte d’eau, conduisant à la déshydratation, se traduit par une peau sillonné de ridules très fines, un manque d’élasticité et, enfin, par une sensibilité.

La déshydratation est souvent liée à l’utilisation de produits trop agressifs ou à des conditions climatiques extrêmes.

Peau sensible :

Les peaux sensibles sont douloureuses lorsqu’on leur applique des produits ou au contact de vent ou encore de vent froid intense.

Elles sont souvent accompagnées de rougeurs, de vaisseaux dilatés et/ou de télangiectasies*.

Peau ridée et atone* :

C’est une peau très souvent déshydratée.

Même si certains facteurs semblent aggraver ou rendre plus rapide le processus de formation des rides, il est essentiellement dû à l’âge.

Les signes principaux de vieillissement sur la peau sont :

– Les rides et les ridules
– Des tâches pigmentaires
– Une perte d’élasticité
– Affaissement des traits.

Peau acnéique :

Ce n’est pas vraiment un type de peau mais un problème rencontré majoritairement chez les peaux grasses, ou occasionnellement, sur d’autres types.

Il est dû à un taux de sébum trop élevé (problème hormonal) ou à des bactéries.

– Il y a l’acné néonatale qui disparaît des les premières semaines de vie
– L’acné pré pubertaire
– L’acné tardive chez les femmes de plus de 25 ans
– L’acné rosacée
– L’acné générée par des médicaments

A la puberté, la production d’hormones sexuelles, à base de testostérone, donne lieu a une peau hyper-séborrhée*, reconnaissable à son aspect brillant. Le sébum s’accumule dans les pores qui s’obstruent, et forme comédons et microkystes ou lésions inflammatoires. Une acné sévère donne lieu à l’apparition de nodules* pouvant dépasser cinq millimètres de diamètre. Dans sa forme aggravée, acné conglobata* des abcès profonds se forment sur le visage et également sur le dos.

Petit dictionnaire

* Ostia = Ostium folliculaire (au singulier)
Orifice par lequel les poils et le sébum émergent à la surface de la peau.

* Alipidique = Peau sans sébum.

* Télangiectasie = Dilatation de petit vaisseaux cutanés, formant de fines lignes rouges, parfois violettes, d’une longueur allant de quelques millimètre à quelques centimètres.

* Atone = Manque de force, de vitalité.

* Séborrhée = Production de sébum excessive.

* Nodule = Formation anormale d’une petite boule plus au moins dure.

* Acné conglobata = Forme sévère d’acné. Caractérisée par des lésions intenses, inflammatoires et extensives. Les lésions comportent des papulo-pustule*, des nodules voir des abcès à épanchement. Kyste et comédons sont présents. Volumineuses cicatrices.

* Papulo-pustule = Bouton ou lésion contenant du pus.

3 comments

Laisser un commentaire